Ville de Fès

Photo aléatoire

Dar dbegh

Recherche

Culture : Ziara à la Zaouia de Cheikh Sidi Ahmed Tijani à Fès
Posté par BeStMaN le 26/6/2007 2:23:54 (26348 lectures) Articles du même membre

Ziara Tijaniya: Le Maroc facilite le pèlerinage.

Pour permettre aux pèlerins Tijanes d’accomplir leur devoir de Ziara à la Zaouia de Cheikh Sidi Ahmed Tijani dans les meilleures conditions, Royal Air Maroc et ses partenaires ont conçu “Ziara Tijaniya”, un voyage qui partira du Mali et du Sénégal à Fès en passant par la grande mosquée Hassan II de Casablanca et le mausolée de Sidi El Arbi Bensayeh à Rabat à partir de 380 000F CFA/TTC. Autrement dit, les pèlerins du Mali ou du Sénégal avec ce montant bénéficieront d’un voyage (avion, hôtel plus transfert) de 8 jours, 7 nuits à Casablanca, Rabat et Fès.



Ce packaga avion et prestation terrestre sera exclusivement réservé aux agences agréées par la Royal Air Maroc et l’agence Objectif Maroc qui doit recevoir au minimum 7 jours avant l’arrivée du client. Pour mieux faire connaître ce produit marocain “Ziara Tijaniya” la Royal Air Maroc a invité des agences de voyage du Mali, des personnalités et un représentant de l’office malien de tourisme et de l’hôtellerie.

A cette occasion la Royal Air Maroc, à travers ses partenaires, fait découvrir aux maliens Fès, une ville impériale riche de plus de 12 siècles d’histoire et d’autres villes historiques comme Meknès, Moulay Idriss. Pour cela, Objectif Maroc avait mis à la disposition des maliens un guide professionnel M. Chakib Kabbaj qui n’a ménagé aucun effort pour satisfaire les hôtes.


FES, ANCIENNE VILLE RELIGIEUSE ET CULTURELLE

Classée comme patrimoine mondial, la ville de Fès , créée en 808 par Idriss II est divisée en quatre sous préfectures et compte environ un million cinq cent mille (1 500 000) habitants avec 13 000 maisons dont plus de 2 400 maisons bourgeoises. Ville religieuse, la ville de Fès compte plus de 350 mosquées et plusieurs médersas dont une qui date du 13ème siècle le plus ancien du royaume du Maroc. Aussi, c’est dans cette ville que repose l’un des plus grands saints l’ismane à savoir Cheikh Sidi Ahmed Tijane.



En plus, il existe dans la ville de Fès le plus grand ancien palais royal qui date du 13ème siècle et couvre une superficie de 85 hectares. Il faut par ailleurs rappeler que la ville de Fès a eu la première université (La Quarawiyine) et que la Médina c’est à dire l’ancienne ville de Fès, créée en 808 en plus du mausolée de Cheikh Sidi Ahmed Tijane, cette ville regorge des ressources artisanales.


FES, UNE VILLE ARTISANALE

Dans la Médina de Fès on peut compter plusieurs corps de métiers comme la menuiserie, la tannerie, la maroquinerie. Cette Médina qui compte environ 250 000 habitants, était divisée en des quartiers comme celui des tisserands, celui des menuisiers.


D’AUTRES VILLES VISITEES

En plus de la découverte de la ville de Fès, les Maliens ont aussi visité d’autres villes historiques. C’est ainsi que les invités de Royal Air Maroc se sont rendus à Meknes, une ville historique à environ 60 km de Fès. C’est dans cette ville qui compte 650 000 habitants que repose de Moulaye Ismaïl, sa première épouse et deux de ses fils.



Aussi, les hôtes de Royal Air Maroc ont visité la ville sainte Moulaye Idriss où repose Idriss premier. Cette ville qui compte environ 15 000 habitants aujourd’hui, était interdite aux non musulmans à l’époque du protectorat.

Et pour faciliter le séjour, il existe plusieurs hôtels qui travaillent en étroite collaboration avec le Centre Régional du Tourisme de Fès (CRT). Ainsi, le président du CRT, M. Faceh Driss a souligné l’importance du package proposé par la Royal Air Maroc et l’agence Objectif Maroc avec un tarif exceptionnel.

Il a par ailleurs précisé que la Royal Air Maroc et l’agence Objectif Maroc envisagent d’organiser une semaine culturelle de Fès à Bamako.



Source : LeMali.fr (Nouvel Horizon du 19 juin 2007)

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Autres articles
8/1/2014 14:46:06 - L’AREF de Fès célèbre le film éducatif
7/1/2014 21:25:55 - Ajeddou à l'AS FAR
6/1/2014 18:42:10 - Agence pour le développement agricole :Une opération promotionnelle pour les produits du terroir
6/1/2014 18:40:41 - Création d’un noyau universitaire à Taounate Le but est d’encourager les élèves de la province à poursuivre leurs études supérieures.
6/1/2014 18:40:00 - La régie engage un investissement de 229 MDH en 2014
6/6/2013 13:05:12 - Après sa condamnation en première instance : Chabat Junior libéré ce mercredi
30/5/2013 17:38:56 - Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde du 7 au 15 juin 2013 « Fès, l’Andalouse
30/5/2013 17:27:47 - Augmentation du trafic des passagers à l’aéroport Fès-Saïss Sept compagnies aériennes desservent actuellement la capitale spirituelle
30/5/2013 17:27:02 - Le bras de fer perdure à Fès entre City-bus et ses employés
22/5/2013 13:58:54 - 9-è Festival de Fès de la culture amazighe, du 5 au 7 Juillet



Signets Sociaux

                   

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
BeStMaN
Posté le: 28/6/2007 4:02  Mis à jour: 28/6/2007 4:02
Ville2Fes Team
Inscrit le: 8/12/2006
De: Fès - Maroc
Envois: 1471
 Zaouia Tijania: source de rapprochement entre le Maroc et l'Afrique
La tarika tijania, dont un parterre d'adeptes seront en conclave mercredi et jeudi à Fès, a joué un rôle majeur dans la pérennité de la relation particulière entre le Maroc et l'Afrique, en particulier le Sénégal, selon les observateurs.

De tout le monde arabe et islamique, c'est en effet le Maroc qui jouit des sentiments les plus vifs de sympathie et d'amitié en Afrique subsaharienne. Et la tijania y est pour beaucoup.

"La tijania a joué un rôle essentiel dans le rapprochement historique entre le Maroc et l'Afrique, en particulier le Sénégal", a déclaré à la MAP l'ancien directeur général de l'UNESCO, le Sénégalais Amadou Moctar Mbow.

"Si les relations entre le Maroc et l'Afrique sont très anciennes, elles se sont renforcées par la tijania, en ce sens que des milliers d'Africains considèrent le pèlerinage à Fès comme un devoir religieux pour compléter leur pèlerinage à la Mecque", affirme ce grand connaisseur des relations maroco-africaines.

Plusieurs pays et peuples d'Afrique ont connu l'islam grâce surtout à la zaouia Tijania, fondée par Cheikh Sidi Ahmed Tidjani, décédé et enterré à Fès en 1815.

Ainsi, les centaines de milliers de disciples de cette tarika, disséminés un peu partout dans le monde, considèrent la "ziyara" du sanctuaire de ce saint homme comme l'une des obligations religieuses pour ceux qui en ont les moyens.

Le pèlerinage individuel ou collectif au berceau de la tijania remonte au début du 19ème siècle avant de s'intensifier après les indépendances, avec les moyens de transport moderne.

A présent, la ville de Fès continue d'être le seul lieu de ralliement des tijanes, à tel point qu'il n'y a pas un seul vol de la Royal Air Maroc qui ne transporte pas de pèlerins venus se ressourcer auprès du mausolée du fondateur vénéré de la confrérie.

"La tijania a beaucoup contribué au rayonnement de l'islam et de la langue arabe en Afrique et son rôle important dans la consolidation de la diplomatie populaire entre les peuples marocain et africains est connu de tous", souligne de son côté le porte-parole du khalife général des tijanes, Serigne Abudlaziz Sy Al Ibn.

Terre d'islam et creuset de plusieurs confréries soufies, le Maroc a tout fait pour préserver ces liens religieux et spirituels avec les peuples d'Afrique, mais "celle des confréries qui a le plus bénéficié d'une attention particulière et d'un soutien constant de nos aïeux est la confrérie sunnite des Al Tijan", comme l'a affirmé SM le Roi Mohammed VI dans son message adressé aux 19-ème journées culturelles tijanes tenues à Dakar en novembre 1999.

Les gestes de prodigalité, de vénération et d'assistance morale et financière envers les savants, les exégètes, les khalifes ou les simples disciples de cette tarika datent des temps de Moulay Slimane et Moulay Abderrahmane, mais ces marques d'attention et de sollicitude se sont renforcées avec feu SM Hassan II et SM le Roi Mohammed VI.

"Les relations entre la tijania et la dynastie alaouite au Maroc ont de tout temps été bonnes, mais elles se sont développées durant le règne de feu SM Hassan II et de Sa Majesté le Roi Mohammed VI", a indiqué le khalife général de la famille omarienne, Cheikh Mountaga Madani Tall.

Même satisfaction du côté du porte-parole khalife général des tijanes qui affirme que ces deux grands souverains "ont encouragé et soutenu la tijania".

Cette sollicitude permanente du Maroc, les représentants l'apprécient à sa juste valeur. Ils organisent régulièrement des cérémonies à la mémoire de feu SM Hassan II, partagent tous les moments de joie du peuple marocain et compatissent à sa douleur.

En plus de la préservation de cet héritage religieux et culturel commun, le Maroc et l'Afrique sont engagés dans un élan prometteur de coopération et de solidarité partagée.

Avec son engagement sur le terrain de maintien de la paix, sa contribution aux efforts de reconstruction et son soutien au développement social et à la lutte contre les pandémies, le Maroc honore chaque jour l'attachement que lui vouent les peuples du continent.

Le forum des tijanes à Fès sera ainsi un autre moment pour exalter cette relation exceptionnelle et de communion entre le Maroc et l'Afrique, en s'inspirant des valeurs fécondes de cette tarika



Source : Menara

Sélection Langue

anglais Spanish Espagnole

Connexion

Mini calendrier

Avril 2014
Add event Proposer
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Publicité

Les nouveaux

gberrada 7/10/2010
Krimo 7/10/2010
yareli83 5/10/2010
billymickey 3/10/2010

Qui est en ligne

61 utilisateur(s) en ligne (dont 14 sur Actualités)

Membre(s): 0
Invité(s): 61

plus...

Top envois

1 BeStMaN 1471
2 medsisyph 400
3 Webmaster 290
4 Youcef.E 159
Ville2Fes.Com est un produit de l'agence PiXi Media | Hébergé par HosToWeb